Le Prix Jacques Dalibard 2018 a été attribué à Mallory Wilson, en reconnaissance de son leadership émergent dans le domaine de la conservation.

Mallory Wilson est diplômée de la Maîtrise en Aménagement (Option Conservation de l’environnement bâti) de l’Université de Montréal (2017), pendant laquelle elle a exploré le potentiel des usages transitoires comme stratégie de conservation pour les bâtiments patrimoniaux vacants. Co-fondatrice d’Entremise, elle se consacre depuis 2016 à la mise en œuvre de cette vision, notamment par la réalisation de projets pilotes dans le cadre du partenariat « Laboratoire transitoire ». Mallory est également très engagée dans d’autres organisations et initiatives touchant le patrimoine, co-fondatrice du Festival Vivre le patrimoine!, et co-récipiendaire à ce titre du Grand Prix 2017 de l’Opération Patrimoine de la Ville de Montréal.

La cérémonie de remise du Prix 2018 a eu lieu le 25 mai à la Maison Notman, dans le cadre de la Réunion annuelle d’ICOMOS Canada à Montréal. La conférence de Mallory s’intitulait « De fantôme urbain à bien commun : La requalification transitoire des bâtiments existants par et pour les communautés ». Le Prix a été présenté par Rina Dalibard et Christophe Rivet.